Triathlon de Baudreix
La Tribu 64 | 9ème edición
Articulo publicado el 29/11/2012

Conseils pour votre premier triathlon

Votre premier triathlon !!! Le jour J est arrivé ; le stress est là mais plus l'envie d'y aller, plutôt l’envie de prendre la fuite !

Quelle est la tenue de circonstance pour l'épreuve ?

De préférence, prévoir un vêtement unique qui sèche vite et dit technique en Lycra (trifonction) pour votre épreuve vélo et course à pied et intégrant une petite peau de chamois. Se changer après la natation n'est pas toujours très pratique car les vêtements sont humides et collent. Cela vous fera perdre du temps ainsi que votre concentration. Si la natation s'effectue en combinaison, il est préférable d'avoir sous cette dernière directement vos habits de course. Vous aurez cependant tout le loisir lorsque votre combinaison sera retirée d'enfiler une veste ou un cuissard complémentaire pour le vélo.

Le cuissard type « vélo » peut être déconseillé car sa protection risque de se gonfler d'eau et donc le plouf-plouf sur la selle devient désagréable !! Prévoyez donc de préférence une tri-fonction ou un ensemble shorty-singlet prévu pour le triple effort. Le simple maillot de bain peut être une solution si le parcours est court à vélo et si vous ne craignez pas trop l'inconfort et les irritations sur la selle. Gardez à l'esprit que les vêtements mal adaptés et mouillés deviennent coupants sous les bras et à l'entre-jambe et surtout insupportables et inconfortables.

Votre matériel : l'indispensable !

L'idéal est d'avoir à disposition :

 La Check List de Triathlon 

Pour la natation

  • une combinaison si la température de l’eau est inférieure à 17°C
  • des lunettes et éventuellement un bonnet de bain
  • une serviette pour vous sécher les pieds avant la transition CAP (elle sera déposée par terre à coté de vos chaussures)

Pour le vélo

  • 1 vélo adapté à l'épreuve (VTT ou de route)
  • 1 casque (obligatoire)
  • des chaussures adaptées à vos pédales et éventuellement des chaussettes pour éviter les ampoules
  • éventuellement un cuissard et des lunettes de soleil
  • de la boisson de l'effort adaptée au parcours et éventuellement des barres ou gels

Pour la course à pied

  • des chaussures adaptées
  • une casquette si le soleil est au rendez-vous

Maintenant qu'il ne vous manque rien, on y va !

Votre inscription

Vous n'avez pas oublié votre licence ! Bien. Alors porte-monnaie en main vous vous rendez à l'accueil bien avant votre départ pour ne pas se précipiter par la suite. Il vous sera remis un sac avec votre dossard course-à-pied et vélo.Retournez à votre véhicule et équipez votre vélo, votre tenue (dossard), comprenant entre autres (chaussures, chaussettes, lunettes de natation, combinaison, boissons, ...). Le mieux est de recourir à la check-list pour chacune des disciplines et de la garder avec vous dans le panier (au cas où le stress vous fasse perdre les pédales et la tête).

Une fois que tout est prêt il va falloir se rendre au parc à vélo et tout y déposer.

Le Parc à vélo

Avant de pénétrer dans le parc à vélo, votre casque doit être sur votre tête correctement attaché sous le menton. On vous demandera de le porter impérativement à l'entrée du parc à vélo afin de permettre aux commissaires de course de contrôler votre protection. Il doit être bien solidaire de votre tête et ne doit pas pouvoir bouger (du moins de trop). Avant de rentrer dans le parc à vélo, et même avant de quitter votre véhicule, contrôlez qu'il ne vous manque rien, d'où l'utilité de la petite liste.

Attention, vous ne pouvez laisser dans le parc que les affaires que vous utiliserez en course. Pour le reste, il existe une consigne (un box) dans le parc ou vous pourrez laisser un sac. Aucun sac ou poche plastique ne sera admis dans le Parc en dehors de cette consigne. Les signes distinctifs, pour repérer plus facilement l’emplacement où est déposé le vélo, sont également interdits.

Le départ natation ou la machine à laver

Avant de sortir du parc à vélo pour vous diriger vers le départ natation, pensez à vous munir de vos lunettes (si vous ne les avez pas ce n'est pas si grave). Donc le départ natation est de loin la partie la plus impressionnante et qui représente l'obstacle principal pour certains à tenter l'aventure du triple effort. Mais bon il faut se mettre à l'eau de toute manière. Soit vous cherchez la bagarre et vous vous placez devant avec les gros bras et les gros nageurs, soit vous vous placez derrière tout ce monde et vous laissez les fauves partir. Donc pas de panique à avoir.

Seule préoccupation si vous portez des lunettes de natation, c'est d'éliminer le facteur « buée ». Donc un conseil peu ragoûtant mais efficace : crachez dans les lunettes et étalez bien gaiement tout cela. Puis rincez rapidement et cela devrait être bon. N'essayez pas les soi-disant combines miracles (savon, shampoing, ...) le jour de la course car vous risquez d'avoir des surprises. Règle d'or : tout s'essaye et se valide d'abord à l'entraînement.

Cool et respire : l'important est de surveiller sa respiration et de rester aussi relaxé que possible. Ne forcez pas et laissez ceux qui veulent passer prendre les devants. Par contre ne les laissez jamais prendre le dessus sur votre état d'esprit et votre volonté. Dites-vous que le pire n'est que sur les premiers mètres et qu'après chacun trouvera sa place dans l'eau. Cela reste du sport et il faut prendre du plaisir même dans ce bain commun. Le parcours est généralement plat sans grosses bosses mais bien humide !!!!

Visez les côtés : pour être tranquilles, à l'abri des coups et nager à votre rythme, éloignez-vous de la masse et prenez la corde extérieure à la première bouée. Débutez la course sur le côté et tracez-vous une ligne qui vous mènera à la première bouée mais par l'extérieur. Gardez toujours en vue cette bouée à atteindre et rassurez vous, cela avance quant même.

Sortir de l'eau : attendez d'avoir correctement pied pour vous redresser et sortez de l'eau en respirant tranquillement sans vous affoler. Ce passage de la position allongée à la position debout peut être délicat. Faites quelques pas sur la berge et retirez vos lunettes. En vous dirigeant vers le parc à vélo (suivez la foule), commencez à ouvrir votre combinaison et à la retirer par étapes car c'est beaucoup plus facile quand cette
dernière est mouillée que lorsqu'elle sera sèche.

La transition vélo

Une fois dans le parc à vélos, vous devez retrouver votre emplacement... Où suis-je ? Mon numéro ? Et oui ! Il fallait repérer sa place. Ah ? On ne vous l'avait pas dit ? Maintenant vous le savez. Bon… Vous y êtes enfin. On se calme. Je respire et je retire ma combinaison sans mettre les affaires de mes voisins par terre. Je m'équipe pour le vélo. Donc : chaussures, cuissard, maillot, lunettes et surtout LE CASQUE SUR
LA TETE, ET FIXE
, avant de prendre mon vélo en main. La sortie du parc s’effectue vélo à la main et casque fixé. Le dossard pour la partie vélo se place dans le dos.

Sorti du parc à vélo, on enfourche son « tornado», et c'est parti, rien que pour du bonheur. Pas trop vite dans les premiers mètres car les jambes sont froides et attention aux crampes.

Pensez aux lunettes : il est préférable de rouler avec une paire de lunettes pour se protéger des insectes et du vent car cela peut devenir vite dangereux et imprévisible. Même lorsque les journées sont peu ensoleillées. Pensez à vous hydrater : buvez régulièrement par petites gorgées et alimentez vous régulièrement car après avoir posé le vélo il faudra encore courir.

Ne pas prendre la roue : le drafting est interdit donc ne vous abritez pas dans la roue d'un autre concurrent même si vous le faites à l'entraînement. INTERDIT. Respectez les consignes des commissaires de courses et le code de la route. Vous n'aurez bien entendu pas besoin de vous arrêter au stop ni au feu rouge (l'organisation est là), mais votre sécurité dépend du respect de certaines règles que les commissaires de course vous rappellent lors du briefing d'avant course. Ayez le respect de les écouter (les commissaires) : ils le font pour votre sécurité. Dans les derniers kilomètres, préférez un pédalage souple en vélocité et alimentez-vous car cela deviendra compliqué en CAP.

On descend de sa monture avant la ligne d'entrée dans le parc à vélos. Le casque reste sur la tête jusqu'à se trouver à sa place.

La course à pied

Bien entendu il vous faut enfiler votre une paire de baskets, déposer votre casque et prendre vos lunettes et votre casquette. Vous ressortez dans la direction opposée à celle d'où vous venez de pénétrer dans le parc à vélo !!!! Pas si compliqué de s'orienter. Placez votre dossard maintenant devant afin de vous éviter de courir en marche arrière.

Prenez dans les premiers mètres une allure souple. Les copains vous attendent maintenant sur la ligne d'arrivée alors, suivez la foule. Passage de la ligne avec le sourire pour la photo !

Alors pas si difficile que cela...
Bienvenu(e) dans la famille des triathlètes !